Aller au contenu

Panier

Votre panier est vide

Découvrez nos emblématiques
OR express checkout
A waltz in the night

Une valse dans la nuit

La panthère d’African Leather
et l’ours de Russian Leather
explorent les géométries de Paris en dansant.

______

Elle a pris ses quartiers ici, dans ce jardin improvisé et un peu sauvage, ancien chemin de fer envahi par une végétation folle. Posée sur un vieux banc, elle survole une partie de sa vie. Allongée devant le temps, qu'elle regarde passer lentement. Des oiseaux tournent dans l'air et, comme entraînés par le baume des arbres, vont saluer les branches par des baisers doux. À ses pieds, un lit de feuilles jaunes et rouges, fruit de l'automne dans sa beauté radicale. Soudain, un secret vibre intensément dans sa chair. Est-ce la main du bonheur qui la chatouille ?

Reine-panthère se penche jusqu'au sol, plonge sa tête au milieu des feuilles pour en humer l'odeur. Elle se sent bien. Se laissant porter par cette décou-verte, elle quitte le banc et roule à terre, comme pour s'en imprégner encore plus profondément. Au bout d'un instant, elle s'arrête, reprend souffle. Puis, elle plonge doucement sa patte entre ses poils, un frisson la traverse, anime sa peau. Et elle se met à respirer son pelage... Comme si elle dénichait des nouvelles notes au fond d'elle-même, comme si elle avait trouvé un lieu inconnu dans sa chair. N'est-ce pas la musique qu'elle cherchait depuis long-temps? En tout cas elle y prend goût. Sensation forte qui lui ouvre un autre paysage. Et s'intensifie dans la nuit. Un feu fou dans la forêt dense de son corps. Longtemps en quête d'une note qu'elle ne parvenait pas à atteindre, longtemps qu'elle cherche un secret au fond de sa chair, qui l'aidera à embrasser son essence. Qu'est-ce que les feuilles viennent de lui chuchoter qui la réveille ainsi ?

Une patte en l'air, puis une autre. Reine-panthère vogue dans une vague sensuelle, elle danse à tue-tête, comme si elle était dans une savane infinie. Effluves du plaisir qui l'enveloppe. Des étoiles aux corps, elle s'éveille à la nuit.

Reine-panthère dégaine des gestes inédits, danse follement. Elle quitte maintenant la Petite Ceinture, pour embrasser les rues. Un parfum lentement anime sa peau, qui embrase les ombres. Son corps se déploie, se libère, et ses mouvements dessinent dans la nuit une chorégraphie solaire. Une voiture passe, sur laquelle elle saute, continuant son spectacle. Feu rouge. Elle redescend. Continue sa marche, tandis que son parfum gagne les alentours. Reine-panthère danse, et sa valse éclaire le visage de Paris. Elle sème des vibrations, comme venues d'un autre monde pour secouer la ville. Dans sa dérive nocturne, elle se retrouve devant la pyramide du Louvre, au pied de laquelle un ours médite. Cette forme la subjugue. Ni coupole, ni banquise. Mais quelque chose qui brille, comme une sculpture de glace. Un être magique à la chaleur et à l'odeur inconnues.

Reine-panthère s'approche de l'ours. Elle se met à danser devant lui. Une manière de l'inviter dans son errance lumineuse. Elle tourne autour de la pyramide, pour donner encore plus d'ampleur à ses mouvements. Charmé par ses gestes et envoûté par son odeur, l'ours se laisse entraîner. Il se lève avec une belle énergie du coin où il était allongé, rejoint petit à petit la panthère dans sa chorégraphie sensuelle. Les voici maintenant ensemble dans la nuit, plongés dans une aventure commune.

Une valse dans la nuit

Back to top