Aller au contenu

Panier

Votre panier est vide

Découvrez nos emblématiques
OR express checkout
The waves of dawn

Les vagues de l'aube

Le cachalot fend la Seine
et accueille sur son ample dos l’ensemble des animaux

______

L'eau brille sous les éclats de la lune. Comme si la ville s'était dévêtue pour y plonger. Le fleuve s'active : un tourbillon qui dure quelques secondes. Un instant s'écoule. Puis revient le mouvement. Comme une note mystérieuse cachée dans les fonds. Une étrange vibration. Des passants s'arrêtent pour contempler. Soudain dans la valse, surgit une forme. Un animal. On voit à peine sa tête, sortie des profondeurs de la Seine. Apparition éphémère qui attise encore plus la curiosité des passants.

Les langues se délient. Les gens se demandent ce qu'il vient faire ici, celui-là. On n'a pas l'habitude de voir des animaux s'égarer dans ce fleuve. Un autre bond. On peut voir cette fois la moitié de l'immense masse de cha ir précieuse. Comme s'il était venu livrer un message dans son geste. Dans la foulée l'air s'éveille, envahi par une odeur, une note nouvelle qui réveille les gens. Est-ce lui, le cachalot qui nous fait don de ce mystère? Certains se demandent. En tout cas, la foule savoure cette douceur qui entre en eux par les narines.

Le courant le lèche, berce ses mouvements. L'animal saute à nouveau, cette fois d'une toute autre puissance. On voit maintenant tout son corps qui se déploie, un cuir brillant qui explose sous le reflet argent de la lune. Un mouvement qui remue la Seine. Ses vagues viennent jusqu'à éclabousser les gens. Ça les éveille. Il y a dans l'eau un nouveau parfum. La Seine dégage de nouvelles notes. Une odeur qui attire de plus en plus de monde.

La Seine, un immense flacon de parfum, ouvert dans la nuit, au cœur de Paris.

Les animaux se mettent tous à chanter, danser, sous les lueurs d'un nouveau souffle, comme portés par un parfum de liberté. La nuit brille d'une beauté inédite, sous le chant fou de cette faune, Paris prend son bain et respire un nouvel air. L'aube est à la porte, la vie retrouve la note lumineuse d'un autre visage.

Une panthère arrive en dansant avec un ours. De leur valse sensuelle se dégage une senteur unique. Un cheval trotte en compagnie d'un chat, sa robe livre dans l'air un parfum exaltant. Un lion flamboie derrière un groupe de moineaux, entonnant ensemble un joyeux cantique. Un cerf arrive, orné d'une couronne de fleurs aux parfums rappelant un voyage aux mille aventures. Accroché à ses bois, un scorpion dont la queue est auréolée par une mystérieuse lettre M. Un dromadaire arrive, un aigle posé sur sa bosse...

Le cachalot calme maintenant ses mouvements. On voit seulement flotter au-dessus de l'eau son dos, tel un lit de soie. Invitation à la douceur. Les moineaux sautent vers lui, jusqu'à se poser sur son ample dos. Un instant, puis l'aigle fait de même. Et ainsi de suite, tous les animaux se retrouvent maintenant sur le cachalot, devenu comme une immense pirogue voguant dans la Seine.

Les vagues de l'aube

 

Back to top